Surexposition

Entre deux dévoilements de chair, se replier sur soi-même. Se soustraire au regard du monde, après lui avoir dévoilé quelques-unes de ses plus secrètes pensées. À l’abri derrière les couches de voiles, méditer sur les réactions provoquées. Sur le désir suscité chez des gens qui n’ont vu qu’une parcelle, qu’un éclat de sa petite personne.

Peut-être vaut-il mieux rester cachée. Afin de se dévoiler lentement, une couche à la fois, à ceux qui veulent mettre le temps et les efforts pour découvrir, pour voir la personne derrière les pixels. Pour me voir comme je suis, et non pas comme je parais.

Qui se ressemble...

3 réponses à Surexposition
  1. Patrick

    c’est toi derrière ce voile? je vais essayer de visiter et lire une fois de temps en temps :)

  2. Bloui

    Salut ! Oui, c’est moi. :blushes:

    Merci d’être passé, c’est plus actif que Livejournal ici étant donné que c’est mon « vrai » journal (lj me sert surtout à lire les autres, je l’utilise presque pas, mais tu l’as sûrement déjà remarqué)

  3. Andy Verol

    Justement

    voc008.2.wav

    La nuit s’installe. Opaque. Electrique comme solitude. LA nuit accroupit le moral. Rampe le corps.

    La suite sur
    http://hirsute.hautetfort.com

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus