Les bois d’amour

My New Paradise
Voilà qu’après 3 semaines enfermée à l’intérieur (lorsque ce n’était pas le boulot, c’était la météo), un léger répis dans la colère des éléments m’a permis de m’échapper quelques heures. Ce qui était encore grisonnant la dernière fois, avec à peine quelques bourgeons qui s’entrouvaient, est maintenant resplendissant de verdure. Les nuages épais laissaient passer juste assez de lumière pour rendre les verts éclatants contre les troncs des arbres et mettre les textures en valeur. Ah, comme j’aimerais pouvoir attraper les odeurs, les sons et les textures avec mes photos, afin de pouvoir garder en souvenir cette saturation des sens dont Dame Nature m’a fait cadeau.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus