J’aurais dû tourner à droite

La semaine dernière, Na’mout est allée marcher 5-10 minutes dans le p’tit coin vert et a vu la queue d’une couleuvre se faufiler entre les feuilles. Cet après-midi, je vais marcher un peu pour profiter de la pluie et je vois la queue d’une couleuvre. Sauf qu’il n’y avait pas de tête accrochée au bout. Et qu’elle ne se faufilait pas du tout en fait.

Avec le rat musqué sur le bord de la route le mois dernier, ça me fait donc deux animaux-sans-tête-mais-avec-une-très-très-longue-queue qui croisent mon chemin.

.je.suis.traumatisée.

Qui se ressemble...

2 réponses à J’aurais dû tourner à droite
  1. Le Alex Répondre

    Il y a à peu près une semaine, je revenais du travail et j’ai décidé de prendre les petites routes au lieu de la 20. Comme je roulais sur le Rang des Moulanges, un lièvre a traversé à la course. Rien pu faire parce qu’il y avait une auto dans l’autre voie. Bang. J’ai arrêté sur le bord de la route mais son crâne était complètement éclaté. Mort sur le coup je crois bien. Je comprends ton traumatisme.

  2. Bloui Répondre

    C’est assez terrible, je sais… Mon père avait frappé une corneille l’an passé, il déteste ces oiseaux mais a quand même tout fait pour l’éviter et a été boulversé d’avoir tué un animal sans raison. Il faut dire que c’était sur l’autoroute et la vitesse a projeté l’oiseau de façon assez spectaculaire.

    Bleh…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus