Basse-cour de cuisine

Soixante-quinze animaux en pain d’épice (bah, je n’ai pas d’emporte-pièces en forme de bonhomme), refroidissent tranquillement sur le comptoir. Note à moi-même : faire une demi-recette seulement la prochaine fois.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus