Des matins froids de septembre

Se lever et déjeuner dans la noirceur.
Sortir dans l’air froid emitoufflée dans son manteau d’automne.
Faire de la fumée avec sa bouche en marchant vers le boulot.
Trois kilomètres chaque matin dans l’air frais, le gazon et sa rosée condensée, l’odeur de fumée des maisons qui ont commencé à chauffer.

Chaque jour, un peu plus de feuilles mortes sur le sol.
Chaque jour, des arbres un peu plus colorés.
Automne, je t’adore.

Qui se ressemble...

Une réponse à Des matins froids de septembre
  1. Alex Répondre

    :-D

    Vive l’automne. Le temps idéal pour sortir l’appareil photo. Le temps où tout le campus universitaire va faire crounch-crounch parce que ses milliers d’arbres mettent leur tenue de soirée avant d’aller dormir une autre longue nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus