Une heure pour la Terre

Une heure pour la Terre

Une heure passée à la lumière des chandelles.

Le iPod sur les oreilles (le voisin qui gueule en dessous :grml: ), une tisane sur les genoux, du stress qu’on évacue.

Mais surtout une heure symbolique, sans lumière électrique (sauf la pollution lumineuse de la ville, car Québec ne faisait pas partie des participants officiels, contrairement à Montréal, Ottawa, Toronto et compagnie).

On recommence l’an prochain ? Oh oui.

http://www.earthhour.org/

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus