L’étrange humour des prêts et bourses

Essayer de comprendre la logique :

On commence à me charger des intérêts à partir du premier juin. Or, il est impossible d’effectuer un paiement avant le 19 juin, car le gouvernement doit déduire le montant de la mini-bourse qu’ils m’ont donnée.

Bref, je paie des intérêts même si je ne le veux pas. Pfffft….

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus