Vivante, oui-oui

Même si ce journal commence à ressembler à un terrain vague, sachez que ce n’est pas l’envie qui manque d’écrire. Sauf qu’entre le boulot, le déménagement, les excursions photographiques et les 10 000 projets, quelque chose doit bien souffrir à quelque part.

Ne perdez pas patience, le site prépare lentement sa mutation vers une nouvelle peau et j’aurai bientôt des aventures à raconter (après tout, la belle saison est commencée !)

En attendant, je fais plusieurs mises à jour intensives sur Essentiae et je racontes mes tranches de vie en moins de 140 caractères sur Twitter.

Namaste !

Dance of the magnolia

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus