Le bonheur c’est…

II
III

Abandonner à la dernière minute ses projets du samedi soir (qui avaient été fait à l’avant-dernière minute de toute façon) pour passer la soirée en tête-à-tête avec ses crayons feutre. Se dire que peut-être un jour cette illustration commencée il y a pus d’un an sera terminée.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus