Soirée en rose

La semaine dernière avait lieu la rentrée montréalaise de l’étonnant groupe la Patère Rose. Encore sous le charme de leur prestation aux Francofolies 2008, j’ai acheté mon billet un peu à la dernière minute, après avoir entendu les mots magiques : « nouvelles chansons ».

La Patère Rose - 5

Accompagné par le groupe Grosse Distorsion (dont 2 des membres font partie du groupe Misteur Valaire, avec les gars de la Patère Rose) en première partie et dans quelques pièces, le trio sherbrookois nous a offert l’intégral de son premier album, quelques nouvelles pièces (dont « Aborigènes Bitches », au titre délicieux) et des excellentes reprises, dont Psycho Killer des Talking Heads, qu’ils avaient déjà fait l’an dernier, et Le Tourbillon de la vie, de Jeanne Morreau, en version piano-électro.

Habituellement, je n’emporte pas mon Rebel avec moi dans les spectacles en salle. Mais puisque le groupe m’a donné des bonnes photos dans le passé, j’ai passé par-dessus mes règles et croqué des nouvelles images de Fanny Bloom explosant sur scène.

La Patère Rose - 6La Patère Rose - 15
La Patère Rose - 19

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus