Zéro gaspillage : le melon d’eau

Rien de plus frustrant que de jeter de la nourriture. Que ce soit un reste qui s’est perdu dans le fond du frigo ou une partie d’un fruit ou légume fraîchement acheté que l’on considère comme « non comestible », j’essaie de réduire ces 2 cas, afin de diminuer la taille de mon sac de compost mais aussi ma facture d’épicerie.

Le premier cas se gère avec de la discipline : vérifier régulièrement ce que le frigo contient afin de planifier les repas et ne pas oublier quelque chose qui s’est caché derrière d’autres plats.

Le réfrigérateur parfait pour ceux qui ont tendance à oublier des aliments. Source : xkcd

Le réfrigérateur parfait pour ceux qui ont tendance à oublier des aliments. Source : xkcd

Pour le 2e cas, j’accumule depuis des années des recettes pour consommer les morceaux mal-aimés des aliments. J’ai pensé que celles-ci pourraient intéressées d’autres personnes, voici donc le début d’une série d’articles qui sera longue, je l’espère.

Puisque leur saison tire à sa fin, je vais commencer avec le melon d’eau.

Inutile de mentionner quoi faire avec la chair sucrée et juteuse. Ce qui nous intéresse est la partie blanche de l’écorce, plus dure et moins savoureuse, mais parfaitement comestible. Cette écorce peut être utilisée de la même façon que la chair : dans des smoothies, des soupes ou des caris indiens. Mais ma façon préférée de la cuisiner provient du sud des États-Unis.

Écorce de melon marinée (pickled melon rinds)

Écorces de melon d'eau marinées

  • La partie blanche d’un petit melon, en lamelles (un peu de chair peut être laissé, c’est plus joli)
  • 3 c à table de sel
  • 3/4 de tasse de sucre
  • 3/4 de tasse de vinaigre de cidre
  • 2 anis étoilées
  • 2 clous de girofle
  • 1 c à thé de grains de poivre noir
  1. Mélanger le sel à 3 tasses d’eau. Verser sur le melon. Couvrir et réfrigérer 24 heures.
  2. Égoutter et bien rincer le melon, pour enlever le plus de sel possible.
  3. Dans une casserole, combiner le melon, le sucre, le vinaigre de cidre, 3/4 de tasse d’eau et les épices. Amener à ébullition puis fermer le feu. Laisser refroidir complètement, en remuant à l’occasion. Réfrigérer au moins 24 heures avant de manger. Se conserve une semaine.

Et ça se mange comment ?

Le goût vinaigré en fait une garniture parfaite pour les salades. J’aime aussi le combiner à une saveur fumée, par exemple dans un sandwich avec du cheddar de lait de coco ou du tofu au miso fumé. On peut aussi les manger simplement en accompagnement d’un repas, comme d’autres marinades.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus