Rhumes et grippes : traverser facilement la saison virale

Rhume101 - citron, gingembre et curcuma

Citron, gingembre et curcuma : mélangés avec du roïbos, pour une infusion sans caféïne parfaite !

Avec la lumière qui se fait plus rare et le mercure qui descend lentement, arrive aussi la saison où notre corps est plus sensible et notre système immunitaire capitule plus facilement devant un virus. À défaut de pouvoir guérir les rhumes et grippes, il existe une tonne de petits trucs pour les éviter au maximum et soulager leurs désagréments.

Prévenir

La meilleure façon de limiter les jours de maladies est évidemment de prévenir au maximum.

D’abord avec des bonnes habitudes de vie : bien manger (mais surtout manger varié), bouger, s’habiller chaudement et avoir des bonnes nuits de sommeil. Ce n’est pas un secret : un corps en forme signifie aussi un système immunitaire en forme, plus apte à identifier et combattre les corps étrangers.

Être à l’écoute de son corps permet de reconnaître les symptômes dès les premiers signes et réagir rapidement pour donner un coup de main à son système immunitaire.

Dans mon cas, les rhumes commencent toujours de la même façon : une fatigue soudaine, des douleurs aux sinus, parfois un peu de fièvre et la gorge sensible.

Dès qu’un de ces symptômes apparaît, je ne prends pas de chance : j’augmente ma consommation de liquides chauds (thés, infusions, soupes, jus d’orange pour la vitamine C, etc), je prends un bain chaud, je m’habille chaudement et je me couche le plus tôt possible. Il est parfois frustrant de « gaspiller » une soirée en se couchant très tôt mais parfois, cette simple précaution suffit soulager les symptômes et il n’y a pas de suite (Victoire !)

« Guérir »

Mais parfois, même les meilleures précautions ne suffisent pas et le virus s’installe. Une vieille blague veut qu’un rhume traité se guérit en 1 semaine au lieu de 7 jours. Il est vrai que la seule façon de guérir les rhumes et grippes est de laisser le corps faire son travail, mais on peut quand même lui donner un coup de main et atténuer les symptômes et effets désagréables.

Rester au chaud

Ce n’est pas le moment de prendre un coup de froid. On met nos meilleures chaussettes, un gros chandail et on sort la grosse couverture chaude qu’on garde pour les grands froids de janvier. La chaleur se propage aussi à l’intérieur avec des aliments chauds et épicés (j’aime bien pimenter un peu plus lorsque je suis enrhumée).

Des liquides

Beaucoup d’eau, des soupes, des tisanes, un petit grog, … En plus d’être plus facile à avaler, les liquides aident à « nettoyer » le sang de ses virus.

Repos, repos et repos

Nos vies ultra occupées ne nous le permettent pas toujours mais des longues nuits de sommeil aident le corps à refaire ses forces. Le système immunitaire a besoin d’être en forme pour faire son travail, on lui donne donc une change en accumulant son énergie.

J’ai remarqué au cours des dernières années que plus j’étais fatiguée, plus j’attrapais de rhumes dans l’année. Signe de l’importance d’une bonne nuit de sommeil (et de quelques exercices de relaxation pour évacuer le stress).

On met donc notre pyjama le plus chaud, des gros bas et un chandail bien épais, on se glisse sous la couette et on essaie de dormir entre les épisodes de toux et congestions. Si on est complètement à terre rien ne sert de jouer aux héros : une journée de congé pour reprendre des force est la meilleure chose à faire.

Et quelques plantes médicinales

En plus des piments pour le petit coup de chaleur, j’aime bien ajouter du gingembre, de l’ail et du thym pour leur propriétés anti-virales. L’eucalyptus pour sa part aident à décongestionner.

Pour profiter de ces plantes, j’aime me préparer une bonne soupe thai bien épicée, une tisane ail-gingembre-citron ou simplement un bain chaud infusé à l’eucalyptus.

Même si je préfère mes recettes maison, il y a 2 produits commerciaux dans ma table de nuit : le bon vieux pot de Vicks VapoRub, pour donner un petit coup de chaleur (un jour je viendrai à bout du pot et me lancerai dans la fabrication de mon propre onguent, avec beaucoup moins d’ingrédients louches) et le sirop Lambert, fait de menthol et de goudron de pin, un sirop bien épais, parfait pour la congestion et les maux de gorge.

Avec ces quelques trucs, il est possible de réduire le nombre de rhumes et grippes, tout en étant plus en forme et en rendant plus confortable les épisodes de maladies.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus