Au revoir, mois de mai

Une si belle journée et je ne peux pas aller plus loin que le balcon, avec ma chevile enroulée dans ses compresses de romarin. Quel gaspillage de beau temps ! :grml:

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *