De la plate-bande

La lavande grandit à la vitesse d’un escargot. Je doute que j’aurai des fleurs avant la fin de l’été, mais je me console avec la douce odeur de ses feuilles (et du gros bouquet, rapporté de chez maman). Les graines mélangées m’ont donné une sorte de fleurs, de minuscules petites fleurs blanches, le reste continue de pousser (j’avais reconnu 2 pavots parmi les germinaisons mais ils n’ont pas survécus, triste…). Et la plante mystérieuse a quelques boutons de fleurs, je vais envie pouvoir connaître la clé de l’énigme !!!

Et aujourd’hui, 3 petits nouveaux se sont rajoutés à ma famille : menthe poivrée (en complément de la menthe verte qui ne pousse pas vite), origan et un petit géranium (qu’on placera juste là, à côté de la grande allée avec plein de statues o.O )

Qui se ressemble...

2 réponses à De la plate-bande
  1. Nazamout Répondre

    Pavot, tu dis?

    Dommage… L’opium aurait pu drôlement arrondir tes fins de mois, tu sais… ;)

  2. Bloui Répondre

    Ce n’était pas cette variété-là. :P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *