Le nectar des dieux

Les herboristes le savent depuis la nuit des temps, mais les chercheurs avaient besoin d’en faire la preuve scientifique.

Le miel, cette substance on ne peut plus naturelle, guérit en quelques semaines les plaies infectées et récalcitrantes, qu’il s’agisse de brûlures, d’ulcères variqueux, d’incisions chirurgicales ou de lésions consécutives à un diabète.

Ce remède, qui figurait dans la pharmacopée des anciens Égyptiens il y a des milliers d’années, est aujourd’hui redécouvert par le corps médical, aux prises avec des microbes qui résistent à la plupart des antibiotiques courants. Outre son effet antibactérien, le miel a plusieurs autres vertus qui concourent à accroître son utilisation en médecine moderne.

(article complet)

Enfin, ils commencent à comprendre que leurs antibiotiques de synthèse ne sont pas la meilleure solution. Quoiqu’ils ont encore beaucoup de chemin à faire…

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *