Faire le tour de l’île d’Orléan, c’est comme faire une grosse épicerie

Liste des achats :

  • – un petit sac de pommes (prises à même la grosse poche qu’on a cueillie à trois ce matin)
  • – un panier de fraises d’automnes
  • – une citrouille de je-ne-sais-pas-combien-de livres
  • – une bouteille de vin blanc (Le voile de la mariée – cuvée 2006) + une petite bouteille de sirop de cassis
  • – deux bouteille de cidre pétillant (et deux autres pour Nazamout)
  • – un petit sac de poivrons de différentes couleurs

Verger

Avoir eu un plus gros frigo ou du temps pour me consacrer à l’art de la conserve, j’aurais rapporté plus, mais bon… soyons raisonnables (quoique j’aurais dû voler quelques prunes à mes parents).

J’ai aussi une vingtaine de photos qui s’en vont dans la grosse pile d’images en attente sur mon disque dur. Oh well…

Qui se ressemble...

Une réponse à Faire le tour de l’île d’Orléan, c’est comme faire une grosse épicerie
  1. Diane Répondre

    j’aimerais savir les activités de fin octobre Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *