À ne pas faire

Il fait beau, j’ai passé l’avant-midi dans un blitz de rangement. Les avions passent de façon régulière au-dessus de ma tête, créant presque un rythme. Un petit vent entre par la fenêtre du salon, je m’étends sur la causeuse et ferme les yeux.

Oups. Dormi une heure et ça m’a tout pris juste pour me relever. Il faut que je me réveille, car je veux aller marcher au Festival de Jazz. Hop hop !!

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *