Sûrement un signe de l’Apocalypse

J’avais besoin de bottes. À chaque fois c’est un cauchemar, j’abandonne une fois sur deux tellement les modèles sont laids ou mal adaptés à la marche dans l’hiver québécois (juste comme exemple, j’ai vu plusieurs modèles cet automne avec les semelles lisses… concepteurs de bottes, la glace ça ne vous dit rien ?). Aujourd’hui, je me dirige donc au centre-ville un peu à reculons, croyant perdre ma journée à courir après des fuckin’ bottes (car ça court vite des bottes).

Or, coup de théâtre :

J’entre dans un premier magasin et je vois dans l’étalage de l’entrée une jolie botte. Je l’observe et elle répond à tous mes critères : assez hautes (pour passer dans la neige pas pelletée), un talon plat (pas question de marcher 5km et plus avec des talons hauts !), une semelle anti-dérapante, un prix correct (abordable, considérant que tout était à 50%). Ok, ahahah, je connais ça, je vais demander à la vendeuse et ils leur resteront juste des pointures très petites et très grandes en stock (je hais ma taille « standard » parfois, elle est trop populaire). Erreur, ils ont ma pointure. Je l’essaie et c’est juste parfait, mon pied glisse sans effort jusque dans le fond (mes anciennes bottes étaient un peu serrée à la cheville et demandaient 4 mains et beaucoup de patience pour faire passer le pied) et quel confort… En temps normal j’aurais continué à regardé ailleurs et je serais revenue plus tard les chercher, mais là c’était trop ce que je voulais, j’ai payé et je suis rentrée chez moi. Moins de 30 minutes wow !

Bien entendu je me suis dépêchée de leur mettre un traitement anti-neige-eau-sel-etc et je les ai testées jusqu’à l’épicerie. Je les repabtise immédiatement : mes pantoufles de marche. Légère comme tout, mais assez chaudes, leur seul défaut est d’être un peu molles au niveau de la cheville, étant donné que une des miennes est maintenant plus sensible, une chute pourrait être dangereuse. Comme je dis régulièrement à mes parents : je vais faire attention :)

Qui se ressemble...

2 réponses à Sûrement un signe de l’Apocalypse
  1. Blogueuse Cornue Répondre

    Je comprends ton aversion pour le magasinage de bottes d’hiver. Pour moi aussi, c’est une véritable corvée. J’essaie de conserver les miennes au moins 2-3 hivers, car j’ai beaucoup de mal à trouver des bottes vraiment chaudes. Allô, concepteurs de bottes, on est au Québec et il fait parfois -30!

  2. Mymy Répondre

    Et on veut des jolies bottes, pas des bottes de motoneige !!!

    Je les use le plus possible moi aussi, jusqu’à ce que l’extérieur commence à peler :P Je devrais être 3-4 ans sans chialer maintenant (j’espère !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *