D’une journée maniaco-dépresive

Ou comment vider sa réserve d’émotions en quelques heures.

Journée qui a mal commencé, debout avec le moral dans les talons, projets qui n’avancent pas, recherche d’appartement qui ne donne aucun résultat, trop-plein de solitude, etc. Je lis les petites annonces en buvant mon café et c’est là que je le vois : l’appartement que je cherchais. Des visites libres sont prévues en début d’après-midi alors je change mon horaire de la journée et saute en avance dans le métro.

J’ai trouvé :

  • – un 4 et demi à peine plus grand que le 3 et demi que je possède
  • – libre dès mai (j’ai pu le négocier pour le 1er juin, malgré les protestations de la locataire actuelle qui voulait me le sous-louer et ne pas payer un mois de plus), donc j’ai un mois complet pour choisir ma date de déménagement et éviter la folie du premier juillet
  • – ensoleillé
  • – dans une rue tranquille, à côté du métro Parc et à une distance marchable du boulot ET du marché Jean-Talon
  • – avec de l’espace pour ma laveuse et sécheuse
  • – ils acceptent les chats (trop de propriétaires sont des cons sur ce sujet, ou alors on pait pour les locataires qui ne savent pas prendre soin correctement d’un animal)
  • – un vieil immeuble, avec le cachet et les pièces croches que j’aime
  • – plus cher que mon appart qui laisse entrer le froid, mais dans les limites que je m’étais fixées
  • – peut-être avec un frigo gratuit
  • – et peut-être même plus

Les seuls problèmes c’est que le proprio semble un peu escro (il a essayé de me louer plus cher en prétendant qu’il y avait une erreur dans l’annonce, pour finalement revenir au prix initial) et que la locataire actuelle essaie encore de me refiler le logement pour mai, afin de ne pas payer ce mois-là (c’est ça, je vais payer un mois en trop à ta place, no way, je paie déjà juin en plus !).

M’enfin, le bail est signé et très rapidement ma série « déménagement moins x » sera de retour sur ce blogue, pour votre plus grand bonheur et mon plus grand malheur (oh shit, les boîtes, les changement d’adresse, les trucs qui marche pas et les 300 000 escaliers à grimper le jour J).

Qui se ressemble...

4 réponses à D’une journée maniaco-dépresive
  1. Une Fille & La Toile Répondre

    Moi aussi, faut que je trouve. Enfin que je cherche. Et si je pouvais trouver la perle, moi aussi, ça serait bien une première :-)

    Bonne semaine !

  2. Mymy Répondre

    Elle est difficile à trouver, la perle, je ne pense pas avoir mis la main dessus, mais c’est sûrement mieux que ce que j’ai en ce moment.

    Bonne chance dans tes recherches !

  3. Blogueuse Cornue Répondre

    Oh les joies du déménagement! Tu vas y arriver!

    De mon côté, je me rends compte qu’on paie vraiment trop cher pour la qualité du logement. Les murs sont trop fragiles, mon copain a réussi à faire des trous dans 2 murs en tâtant un peu trop fort là où il semblait y avoir une faiblesse.

  4. Mymy Répondre

    Allez-vous faire le joyeux décompte du déménagement vous aussi ? ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *