La nuit de Florence K

Vendredi. Je quitte mon appartement sous une légère averse, me disant que ce n’était pas quelques gouttes qui allaient gâcher un spectacle. Le temps d’arriver à la Place des Arts et l’averse s’était transformée en déluge. Il y avait déjà une bonne foule, cachée sous les parapluies, et je faisais déjà le deuil de mes photos en réalisant que je ne verrais peut-être pas le spectacle, même si j’étais bien placée.

Before the show

Puis, à peine Florence K arrivée sur scène que magie ! La pluie s’est transformée en fine bruine pour ensuite s’arrêter rapidement. Les parapluies se sont immédiatement fermés, à part quelques bornés dont une dame qui s’accrochait à 2 mains de peur qu’on lui ferme de force (note à ces quelques bornés : si vous avez peur à ce point de recevoir un peu d’eau, n’allez pas vous placer à l’avant, vous cachez tout le monde… aussi : comment faites-vous pour prendre votre douche avec cette peur de l’eau ?).

Florence K - 2Florence K - 6

La prestation a duré une heure dans laquelle s’est mélangé musiques cubaines, brésiliennes, salsas, tangos, blues,… Le talent de la K au piano et à la voix est incontestable, et de plus, elle est entourée d’excellents musiciens qui ont su faire des arrangements et des enchaînements magnifiques sur les pièces.

Florence K - 1

À venir : encore de la pluie, encore Gadji-Gadjo et la Fanfare du Belgistan.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous

Pour recevoir un message à chaque nouvelle mise à jour, vous pouvez vous abonner en inscrivant votre courriel ci-dessous.
Un fil RSS est également disponible.

Les plus lus