Dans les fourneaux – printemps-été 2019

L’art de perdre la notion du temps. Bien que mon dernier article date de février, j’ai plusieurs brouillons en chantier, la plupart sont presque prêt à être mis en ligne. C’est le cas de cette chronique culinaire, qui est écrite depuis 2 mois. Mais voilà que d’un clignement des yeux nous sommes en juillet, j’ai donc dû adapter certaines chroniques pour les placer entre 2 saisons.

Ceci étant dit, les dernières asperges sont disponibles dans les marchés publics, donc on a encore des résidus de printemps dans cette douce chaleur estivales (les fraises sont tellement bonnes, courrez vous en chercher !!)

Qu’est-ce qu’on mange ?

Des poudings de chia. Puisque l’offre de fruits et légumes locaux est toujours rare jusqu’à la mi-juin, j’en profite pour vider le congélateur des fruits de l’an passé. La meilleure façon de les manger reste le pouding de chia. Il me prend 5 minutes à préparer le matin pour mes lunchs. Je mélange seulement du lait de soya/amande/coco/etc avec des graines de chia et je garnis de grosses poignées de fruits congelés. Le midi, les fruits ont dégelés et le chia a fait sa magie. J’ajoute parfois diverses variantes, comme du cacao ou des noix grillées.

D’ailleurs, lorsque j’ai vraiment envie de varier, la meilleure source d’inspiration reste le site de Prana.

Qu’est-ce qu’on boit ?

Des shooters de gingembre. Je me suis laissée tentée par curiosité une fois en montant mon panier de légumes en ligne et je suis rapidement devenue accro. C’est en fait seulement du jus de gingembre vendu en petite quantité, d’où le terme de shooter. Les plus courageux vont le boire directement à la bouteille, je préfère l’étirer en le coupant dans du jus d’orange ou du kombucha nature. Les propriétés réchauffantes du gingembre sont simplement parfaites. Et lorsque la chaleur estivale est enfin arrivée, c’est un assaisonnement parfait pour les limonades.

Qu’est-ce qu’on bouquine ?

Le chapitre Spring de My New Roots Cookbook. Parce que je suis raisonnable, j’essaie au maximum d’ajouter des volumes à ma collection de livre de recettes. Ce n’est pas comme si j’avais déjà essayé toutes les recettes de ma bibliothèque !

Plusieurs années après sa sortie, le premier livre de Sarah Britton reste dans mes préférés. L’auteure a eu la brillante idée de séparer les recettes en 5 saisons (les fruits et légumes étant assez différents entre le début et la fin de l’été pour justifier 2 sections distinctes dans le livre).

C’est donc un incontournable à chaque saison pour m’inspirer dans mes choix de repas. Par exemple, dans le chapitre printemps, on retrourve des muffins carottes-rhubarbe, des fanes de pissenlit avec radis pochés, un risotto de quinoa accompagné de fleurs d’ail, une salade de riz sauvage germé et légumes printaniers, des socca (crèpes de farine de pois chiche) accompagnées d’oignons caramélisés, asperges et aneth,…

Qu’est-ce qu’on partage ?

Mes premières asperges de l’année ont été cuisinées dans cette délicieuse paella aux légumes (101 Cookbooks). Tellement bonne que je vais certainement l’adapter au fil des saisons avec ce que j’ai dans le frigo. J’ai même partagé la recette avec plusieurs collègues tellement les restants m’ont fait un bon lunch.

Quoi d’autre ?

Tomate

Ma première tomate, que je devrais pouvoir manger d’ici quelques semaines !

Le printemps cette année était plutôt gris et humide mais allez comprendre pourquoi, ça m’a donné envie de jardiner. À mes fines herbes habituelles se sont donc ajoutés plants de tomates et autres verdures. À suivre au cours des prochains mois mais espérons que l’été sera propice pour mon petit jardin de balcon.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *