Dans les fourneaux, été-automne 2019

Qu’est-ce qu’on mange ?

Des courgettes (ou zucchini). Totalement par hasard, mon panier de légumes contenait 2 ou 3 courgettes chaque semaine cet été. Il faut dire que la capacité de cette courge d’absorber les saveurs la rend plutôt versatile dans les recettes. Que ce soit frite, cuite dans de la sauce tomate ou avec des fines herbes, je la décline dans mes repas d’été avec plaisir. Quelques recettes qui reviennent régulièrement :

  • La ratatouille, classique des classiques (j’utilise la recette de Béatrice de La Tartine Gourmande, que j’adapte selon les légumes et herbes que j’ai).
  • En sandwich. Cette recette provenant du livre de Vegan YumYum est simple mais donne un sandwich original et savoureux qui change des classiques.
  • En nouilles. Nul besoin d’avoir un spiralizer (sauf si vous voulez vous amuser), une simple mandoline ou un couteau à juliennes font très bien le travail. On peut ensuite les manger garnies d’une sauce tomates ou dans une soupe aux légumes. Dans le 2e cas, ne pas les cuire mais les placer au fond des bols et verser le bouillon chaud par-dessus.

Qu’est-ce qu’on boit ?

Pile de bleuets

Aucun fruit ne représente mieux la fin de l’été pour moi que les bleuets frais

Un sirop de bleuets. C’est cette recette de gin aux bleuets qui m’a donné envie d’aromatiser mes drinks avec ce fruit estival. Ce sirop est particulièrement bon dans une limonade ou un thé glacé (mais je le bois aussi parfois en version alcolisé, comme dans le gin précédent ou même dans un verre de vin blanc).

Qu’est-ce qu’on bouquine ?

J’ai souvent parlé ici de mon amie Caroline Huard qui sous le pseudonyme Loounie publie des recettes aussi magnifiques que délicieuses. Voilà qu’après plusieurs années à se faire poser la question, elle a (enfin) publié son premier livre de recettes. Les recettes y sont à l’image de celles qu’elle publie en ligne : simple et savoureuses. Le livre étant paru récemment, je n’ai pas encore essayé beaucoup de ses créations, mais le peu que j’ai essayé ont immédiatement eu droit à un petit coeur dessiné dans la marge, c’est bon signe. Amis du Québec, Caroline sera aussi chroniqueuse cet automne pour le magazine télé Moi j’mange.

Qu’est-ce qu’on partage ?

Les émissions de cuisines sont omni-présentes depuis déjà plusiseurs années et la chaîne Télé-Québec n’est pas épargnée. Ils ont cependant eu la bonne idée de regrouper les recettes de toutes leurs émissions sur une seule plateforme, facile à consulter. Celle-ci offre l’avantage de voir des recettes d’émissions qu’on n’aurait pas nécessairement écouté. Par exemple, en cherchant une recette cette semaine je suis tombée sur la recette des délicieuses croquettes de quinoa qu’on peut déguster au restaurant LOV.

Quoi d’autre ?

La température se refroidit, on est de plus en plus sensibles aux virus, c’est le temps de préparer sa batch annuelle de cidre de feu ! Le cidre de feu est du vinaigre de cidre dans lequel des plantes médicinales ont macéré pendant plusieurs jours. Oignon, ail, curcuma, gingembre, thym, raifort, etc. Le résultat est un vinaigre fort goûteux qui donne un petit coup de main au système immunitaire. On peut le prendre à la cuillère ou assaisonner soupes, salades ou jus de tomates.

Épilogue

Mes plants de tomates n’auront finalement pas été très généreux, me laissant avec moins d’une dizaines de petites tomates rouges et jaunes. Mais c’était évidement les meilleures au monde, je vais certainement recommencer l’expérience l’an prochain, en m’y prenant plus tôt.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *