Dans les fourneaux, hiver-printemps 2020

Oui, cet article n’était pas tout à fait prévu dans cette forme. Mais devant les changements des dernières semaines, j’ai modifié à la dernière minute certaines catégories pour les adapter à la nouvelle réalité.

Comme beaucoup de gens, j’ai passé les 2 derniers mois à la maison, au chaud, à manger (ce télé-travail est beaucoup trop près du garde-manger !). Ce n’est pas tout le monde qui a la chance de conserver 100% de son salaire pendant la pandémie, donc si vous pouvez vous le permettre, profitez-en pour faire un don à une banque alimentaire de votre coin.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Du touski (aka tout c’qui reste, aka des restants). Confinement oblige, on essaie de limiter les visites dans les épiceries et marchés et on utilise nos fonds de frigo. Que ce soit remplacer un ingrédient par quelque chose d’autre ou utiliser les fonds pour créer une nouvelle recette, c’est l’occasion d’être créatif.

Et lorsque l’inspiration vient à manquer, on se tourne vers Florence-Léa Siry de Chic Frigo Sans Fric. En plus de ses livres, elle partage des tonnes d’astuces sur ses réseaux sociaux et via ses capsules à l’émission Moi j’mange.

Qu’est-ce qu’on boit ?

Thé Earl Gray

Le Earl Gray et ses pétales de centaurée bleue

Télétravail oblige, de bois des litres de thé bien chaud. Mais lorsque j’ai envie de changement, je me fais des London Fogs ☕️ Je préfère habituellement mes thés bien noirs (ou vert, ou blanc,…), sans lait ni sucre. SAUF pour les Earl Gray que je préfère dans un London Fog à l’anglaise. 2 façons de les faire : on fait un thé bien fort qu’on allonge avec du lait chaud ou, ma méthode préférée, on infuse le thé directement dans le lait. Ne pas oublier la touche de vanille ! La plupart des laits végétaux vont bien fonctionner, mais je préfère un lait assez riche comme du lait de soya ou d’avoine.

Qu’est-ce qu’on bouquine ?

Nouvel ouvrage de la très prolifique Marie Laforêt, Incroyable mais végan ! propose beaucoup de recettes trompe-l’oeil (par exemple ces pilons faits de de champignons et seitan roulés dans une feuille de riz) mais également quelques recettes plus classiques de tofu, des fromages végétaux et des desserts complètement cochons. Pas le livre de recettes le plus « santé », ni les plus simples, mais un incroyable terrain de jeu pour s’amuser en cuisine. N’étant pas fan du Earth Balance, j’ai redécouvert les joies du beurre avec la recette à base de lait de cajou-carotte (pour la couleur jaune) et huile de noix de coco.

Qu’est-ce qu’on partage ?

La chaîne Youtube The Happy Pear, des frères David et Steven Flynn présente des recettes hyper simple mais savoureuses. Avec des explications claires sur le rôle de chaque ingrédient, elle parfaite pour s’initier à la cuisine végétale ou pour simplement trouver un peu d’inspiration pour les jours où la motivation est moins présente. Accent irlandais en prime !

Quoi d’autre ?

Il semblerait que tout le monde profite du confinement pour faire du pain. C’est vrai que c’est une activité relaxante où l’esprit peut décrocher et où les enfants peuvent s’impliquer. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les techniques de base, la culture d’un levain peut faire peur. Heureusement, il existe le pain le plus simple au monde : le pain sans pétrissage. Popularisé par le NY Times, plusieurs variantes sont apparues au fil du temps, dont celle de Ricardo. Cette recette demande peu de manipulation mais beaucoup de temps de repos entre les étapes, elle est donc parfaite pour les jours où on ne sort pas de la maison.

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *