Zéro Gaspillage – Les fraises

Comme si c’était possible de gaspiller des fraises ! Petits joyaux qui annoncent officiellement le début de l’été, je ne peux pas m’empêcher d’acheter les plus gros panniers disponibles au marché ! Nous avons la chance au Québec de cultiver plusieurs variétés différentes, ce qui permet d’étirer la saison des fraises jusqu’en octobre dans certaines régions, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Fraises au marché Jean-Talon

Bien que cet article parle de fraises, la plupart des trucs fonctionneront avec n’importe quel petit fruits qu’on achète en trop grande quantité lorsqu’ils sont frais : framboises, bleuets, mûres, camerises, cerises, canneberges, etc En cas de doutes, tester avec une petite quantité pour vous assurer que c’est bon, ce serait bien triste de gaspiller des fruits.

🍓🍓🍓

Bonus : zéro-gaspillage d’emballages

Ce truc ne fonctionnera probablement pas dans la majorité des épiceries grandes surfaces mais si vous achetez dans un marché ou un kiosque de bord de route, apportez votre propre contenant pour y transférer les fruits achetés. Le vendeur pourra réutiliser le panier et vos fruits seront mieux protégés lors du transport. Une fois à la maison, je range le contenant au frigo, sans le couvercle, pour éviter que les fruits pourrissent avec l’humidité. Il vaut d’ailleurs mieux utiliser des contenants plus larges que haut, pour la même raison. Si ce n’est pas possible, mélanger doucement les fruits une fois par jour, le temps qu’ils seront au frigo.

1. Congeler

La façon la plus simple de ne pas perdre les surplus est de les congeler. On étend les fraises lavées, équeutées, coupées en deux (ou pas !) sur une plaque qu’on place 24 heures au congélateur. On transfère ensuite le tout dans un contenant hermétique, avec le moins d’air possible. La première étape permettra de récupérer seulement quelques fraises à la fois au lieu de devoir utiliser le plat au complet parce que pogné en tas.

Bien entreposées, les fraises se conserveront plusieurs mois au congélateur, ce qui permettra d’avoir des fraises locales pendant l’hiver.

2. Cuire

Les fraises fraîches, placées au frigo, se conserveront quelques jours avant de commencer à montrer des signes de fatigue. Cuites, on prolonge un peu leur durée de vie. Les confitures traditionnelles permettent de conserver le plus longtemps les fruits, à cause de la grande quantité de sucre qu’elles contiennent. On peu aussi faire des compotes ou confitures de chia, qui se conserveront beaucoup moins longtemps (environ 1 semaine au frigo), mais qui pourront elles aussi être congelées.

En plus de les étendre sur du pain, les confitures et compotes sont excellentes dans un bol de gruau ou sur une boule de crème glacée.

3. Boire

Depuis quelques années, je coupe soigneusement les queue de mes fraises avant de les manger, et je les conservent dans un pot au congélateur. Lorsque le pot est plein, je mélange 1 tasse d’eau avec 1 tasse de sucre, j’y ajoute le contenu du pot (préalablement décongelé une nuit au frigo) et je laisse infuser 2 jours au frigo. Je filtre ensuite le mélange et TADA ! Un sirop de queues de fraises. Excellent pour sucrer limonades, thé glacées, boissons alcoolisées ou même sur un boule de crème glacée (oui, j’avais envie de crème glacée en écrivant cet article).

Dans le même ordre d’idée, la plupart des surplus de fruits peuvent être fermentés dans des shrub. Il existe plusieurs recettes, ma préférée consiste à écraser 2 tasses de fruits avec 1 tasse de sucre et laisser reposer 2 heures à température ambiante (couvert, pour ne pas attirer les insectes !). Ensuite, on ajoute 1 tasse de vinaigre de cidre, on transfère dans un pot de verre et au laisse reposer 2 à 3 jours avant de filtrer* et entreposer au frigo. Le shrub se conservera un an et pourra être utilisé de la même façon que le sirop de queues de fraises.

* On ne jète pas les fruits filtrés ! Ce sera délicieux dans le bol de gruau ou sur un dessert.

4. Cuisiner

Les possibilités de desserts avec des fraises sont pratiquement infinies. Du shortcake aux muffins, en passant par les crèmes glacées et sorbets, c’est facile de transformer ses fruits en version classique ou réinventées.

Mais pourquoi se contenter de desserts ? On peut très bien mettre des fraises dans les salades et vinaigrettes. Rôties, elles peuvent remplacer l’ananas dans les recettes car ces 2 fruits partagent des molécules (voir à ce sujet l’excellent livre de François Chartier).

Et vous, comment préférez-vous utiliser vos surplus de petits fruits ?

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *