Dans les fourneaux, printemps-été 2021

Bonjour chers amateurs de bouffe ! Déjà le mois d’août, malgré mon silence radio ici je suis bien occupée ailleurs, notamment sur Sugarplum où j’ai publié une nouvelle illustration et 2 chroniques de mes Retailles dans les derniers mois. Je travaille aussi sur un mini-site qui sera en ligne… un jour 🤷🏻‍♀️ Mais bon, parlons de notre sujet préféré : la nourriture.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Des camerises. Depuis quelques années, les petits fruits locaux sont de plus en plus populaires. Nouvelle vedette depuis quelques saisons, la camerise est une cousine du bleuet et de la canneberge et pousse aussi bien que ces derniers dans notre climat nordique. Disponible au début de l’été, plus précisément avec les premières fraises de juin, j’adore son goût surret qui se marie merveilleusement bien avec le sucre des fraises.

Comment on les mange (à part à pleine poignées) ? Comme les autres petits fruits, elles sont parfaites dans les sorbets, popsicles, smoothies, dans les déjeuners et les desserts. Et elles se congèlent parfaitement, pour en profiter à l’année.

Qu’est-ce qu’on boit ?

Le khéfir de fruit est ma nouvelle passion. Une fois qu’on a mis la main sur des grains, la fabrication est très simple : de l’eau, du sucre, un agrume tranché, une grosse poignée de fruits séchés et les précieux grains. Après 24-48 heures, on obtient une boisson pétillante qu’on peut aromatiser avec des fruits frais (comme les camerises…), du jus de fruit ou un sirop de queues de fraises. Plus besoin d’acheter des boissons gazeuses !

Pour en savoir plus sur cette fabuleuse boisson, le site de Révolution Fermentation contient beaucoup d’information et des instructions détaillées.

Qu’est-ce qu’on bouquine ?

La saison des légumes

Mariève Savaria est, de toutes les personnes que je suis sur les réseaux sociaux, celle qui aime le plus les légumes. Et cet amour est contagieux. Dans La Saison des légumes, cette ancienne traiteuse devenue maraîchère décrit longuement les légumes (et certains fruits) récoltés localement, avec idées pour les cuisiner et les conserver pendant l’hiver. J’ai lu son livre comme un roman, avec parfois des rages de légumes tellement ils y étaient bien décrits. Et ceux que j’ai mangés suite à ces envies étaient si bons…

Disponible au départ uniquement via le site de l’autrice et quelques boutiques sélectionnées, le livre est maintenant distribué à plus grande échelle, notamment via Les Libraires.

Qu’est-ce qu’on partage ?

Florence-Léa Siry s’est rapidement imposée comme experte du Zéro Gaspillage. J’avais parlé de ses livres dans une autre chronique et je les utilise encore autant lorsque j’ai besoin d’inspiration pour cuisiner des surplus d’aliments.

En complément de ces derniers, son site, Chic Frigo sans Fric, ainsi que ses réseaux sociaux sont une source de ressources mis à jour au fil des saisons. À suivre pour l’inspiration mais aussi pour un coup d’oeil dans sa gestion personnelles des restants.

Quoi d’autre ?

La saison des petits fruits bat son plein ! Si vous vous les procurez via un marché, n’oubliez pas d’apporter vos contenants réutilisables. Ceci permettra au marchand de réutiliser ses paniers et surtout, vos fruits seront en meilleur état à votre arrivée à la maison. Fini la confiture non sollicitée !

Qui se ressemble...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.